14 janvier 2007

2007 et Match



Ayé, l’année 2006 est bouclée, et avec elle, c’est toute une page de l’Histoire du jeu vidéo qui se tourne. On sort son mouchoir, on pleure un coup et on dit au revoir à la Xbox 1 (qui n’est plus vraiment soutenue par Microsoft depuis l’arrivée de sa petite sœur), à la GameCube (qui n’a plus l’air d’intéresser Nintendo du tout) et à la Playstation 2 (mais si, elle va bien finir par crever cette machine, croisons les doigts).

Les sorties respectives de la Playstation 3 et de la Wii, qui ont ainsi rejoint la Xbox 360 dans la danse des consoles next-gen, ont fait de ce Noël un paradis du gamer. Enfin, du gamer riche, bien évidemment. L’absence de la PS3 en Europe a laissé le champ libre à la 360, et surtout à la Wii, qui a littéralement cartonné. Du moins médiatiquement. Là-dessus, pas de problème pour Nintendo, on en a mangé de la Wii, entre une cuisse de dinde et une tranche de bûche aux marrons. C’est bien simple, elle était partout : dans les guides cadeaux des magazines, dans les sujets marronniers du 20h, même dans la rubrique « faits divers » grâce aux accidents de manettes lancées à travers la vitre ou l’œil du voisin. Demandez à votre boulangère : « La Wii ? Ah ouais c’est le truc pour faire du tennis là, ça a l’air rigolo, j’ai vu que même les grands-parents y jouent c’est marrant. Avec ceci ?»

Ce sera tout. Effectivement, c’est marrant : branchez une Wii dans une pièce, mettez-y quelques personnes, même des réfractaires au jeu vidéo en général, et en moins de 15 secondes, ça hurle, ça s’agite, ça rigole, ça se blesse à la tête. Un vrai générateur de fun et de plaisir, la petite boite blanche. Wii Sports, compilation de petits jeux de tennis, golf, bowling, livrée avec la machine, est la démonstration idéale du fonctionnement de la Wiimote et du potentiel d’amusement de la console. Mais passé l’excitation de la découverte, le joueur avisé aura peut-être envie d’essayer quelque chose de plus consistant. Et c’est là que le bât blesse.

Sorti de Zelda : Twilight Princess, acclamé par tous comme un chef-d’œuvre (et, je le rappelle, qui était à l’origine un jeu GameCube), il faut se rendre à l’évidence. Il n’y a pas grand chose à manger, tout juste des petits fours. Une petite revue de presse vite fait, et on s’aperçoit que le line-up ne tient pas ses promesses. Red Steel ? Raté. Call of Duty 3 ? Pas mal, mais pas de multijoueur, et pas très joli. Need for Speed ? Injouable. Wario Ware ? Trop court. Il n’y a que Rayman contre les Lapins Crétins, le party-game d’Ubisoft qui tire son épingle du jeu. En gros, il n’y a pour le moment que les party-games qui valent vraiment le coup. Et si tu n’as pas d’amis ? Ou que tu veux jouer tout seul ? Eh bah tu joues à Zelda. Et comme dirait Cham, « Putain, 250 euros pour pêcher dans Zelda, merci bien ! » Et si je désapprouve la vulgarité du ton, j’admet qu’il n’a pas tout à fait tort.

Aujourd’hui, investir dans une Wii (bon courage d’ailleurs, c’est en rupture de stock sur toute la planète), c’est s’offrir du fun avec ses potes, mais c’est aussi faire un pari sur les futurs jeux de la machine. Même si on peut faire confiance à Nintendo pour sortir des tueries incontournables, il y a un vrai risque que pas mal de jeux Wii virent au gadget pur et simple. La même critique a été faite pour la DS au départ, et il a fallu un an pour que des jeux vraiment géniaux et exploitant véritablement les spécificités de la console voient le jour. On peut supposer qu’il va en être de même pour la Wii. Le potentiel est là, reste à voir ce que ça va donner. Et on a tout 2007 pour ça. Tiens d’ailleurs, j’oubliais : bonne année à tous!

**Knox

4 commentaires:

Fabien a dit…

je dirais meme en rupture tranquille de stock ;) ... enfin pas vraiment partout, j'en ai vu a seoul ce week-end (a 230 euros en gros, et ensemble mote+chuk a 61 euros). J'attend qu'un loader sorte (ou une puce) et qu'elle passe a 200 euros (ou que les manettes baissent a 50 euros parce que la c'est cher) pour me la procurer ;)

Marrant ce site "anti" Wii, qu'a pas tort partout d'ailleurs... Par contre il dit la meme chose de la DS, ce en quoi je ne le rejoins pas.

bref, ca attendra... la DS m'occupe deja suffisamment (surtout ce satane M3 dont je comprend quasiment rien et qui m'a maintenu eveille jusqu'a 3h du mat hier -_-)

Anonyme a dit…

Je ne pense pas que les auteurs de ce site soient anti Wii...là ils critiquent le manque de jeux majeurs au line-up, et ils n'ont pas tout à fait tort.
A part ça je pense que ce sont des gamers avant tout, et qu'on leur filerait une Wii gratos (ainsi qu'à moi ;-)), qu'ils en feraient bon usage...

Nesousx a dit…

Welcome back Skibidi, et bonne année! Espérons que la gamme de jeux Wii s'étoffe, et surtout que le "fun à plusieurs" offert par la Wii ne pourrisse que Rayman.

Knox a dit…

Oui alors clarifions une choses ou deux : Fabien, nous ne sommes pas un site anti-Wii, diantre non. Au contraire, on est comme des dingues sur cette machine depuis le début (suffit d'aller faire un tour dans les archives). Et comme le fait remarquer Mister Anonyme, c'est le line-up qui nous chiffonne, pas la console.
Après, si, lorsque tu parles de site anti-Wii, tu évoques un des liens fournis dans la chronique (le blog de Bluheim sur Gamekult), alors OK, effectivement, lui, il est anti Wii.

Enfin, @ Nesousx : Bonne année également ! On va essayer de se tenir à un rythme plus sérieux sur le blog. Faut pas nous en vouloir, hein, c'est juste que le boulot, ça prend du temps. Les jeux vidéo aussi.

Alors les deux en même temps... ^^