09 juin 2006

Willkommen zum Bundesrat


Avachi sur mon canapé, quelle ne fut pas ma surprise de revoir ma vieille amie la grenouille artiste. L'apparition sur mon écran du remix de We are the Champions à la sauce Crazy Frog a réveillé en moi des démons que je croyais avoir apaisés. Fou que je suis, je n'avais obtenu qu'un répit de deux ans. Mon amie la grenouille sauta dans mon salon d'un bond gracieux, s'approcha de moi et commença à me gifler violemment : "Pauvre imbécile, inutile de résister, soumets-toi à sa puissance, abandonne tout espoir et rejoins le culte du grand ancien, le tout-puissant FOOTBALL".

Le moment est donc arrivé, voici le jour tant attendu par tous les amateurs de bière tiède et de pizza froide (supplément fromage et moult sauce piquante). La Coupe de le Monde du FOOTBALL que c'est la FIFA qui l'organise. En Allemagne qui plus est ! A nous les commentaires facétieux de Thierry Roland sur le pays hôte ("Ah y'a pas à dire, les Allemands ont le sens de l'organisation") ou sur les qualités de tel joueur non-européen ("Ah y'a pas à dire ils ont ça dans le sang de courir après un ballon") ou encore l'arbitrage litigieux car sévère contre l'équipe de France ("Ah y'a pas à dire, c'est quand même malheureux de prendre cet arbitre pour une telle rencontre, ils auraient pu prendre un blanc").

Mais l'apogée est atteinte dans les premières minutes, avec la cérémonie d'ouverture, cauchemar de tous les chorégraphes, mais il faut bien manger. Il est toujours fascinant de voir s'ébrouer ces danseurs en costumes, tentant de mimer la danse des nations virevoltantes, réunies autour du FOOTBALL.

La grenouille se rapprocha de moi et me rappela avec fermeté que "Skibidi, c'est censé traîter de jeux vidéo avec moult sauce et que là coco t'as parlé que de FOOTBALL". Patience, jeune coléoptère, j'y viens. Hé oui, qui dit événement sportif dit sortie opportuniste d'un logiciel de loisir (6 positions pour la lame, moteur à essence).

Et qui dit coup marketing dit EA, qui a le don de sortir un truc dès qu'il est possible d'en vendre des palettes entières. Et voici que se présente Coupe du Monde de la FIFA 2006. Rien à dire, c'est du EA Sports, c'est choli, l'herbe est wunderschön und die visages von den Spielern auch. Sinon c'est juste une bien belle arnaque, puisque on nous propose une seule compétition pour gagner la coupe de la FIFA mondiale. Soit 10% de ce que propose n'importe quel autre jeu de foot "traditionnel". Tant qu'il y aura des gogos...

Pour résumer, c'est parti pour un mois de FOOTBALL, c'est déjà l'avalanche de pubs et de produits dérivés en veux-tu en voilà. Ceux qui n'aimeraient pas le FOOTBALL et qui espéraient pouvoir regarder autre chose à la télévision (au hasard Knox) sont bien boulés. D'ici peu débarque le Tour de France, avec ses athlètes bronzés et autres crevaisons inappropriées. Mais mon amie la grenouille me rappelle qu'il est l'heure d'aller regarder une fois encore son dernier clip et d'acheter son single. Pauvre bête, comme si j'étais du genre à céder aux sirènes du marketing. Tiens j'ai un peu soif moi, je vais aller me chercher un coca, c'est tellement rafraîchissant et cela me permet même d'afficher mon originalité. Coca, j'aime ça que c'est bon.

3 commentaires:

Granraf a dit…

Juste une précision nécessaire Cham. Une grenouille, c'est pas vraiment un coléoptère (dont une coccinelle serait un meilleur exemple), ça serait plutôt un batracien.

Juste pour ta culture générale...

Cham a dit…

Allons bon, erreur fatale, toute la sainte journée.

Merci pour ce rectificatif Granraf, je vais de ce pas me mettre une paire de claques sur la place du village.

Cham

Footbaz a dit…

Putain mais c'est quoi cette merde ? Connerie de jeu tout naze avec ses équipes pas finies, ses joueurs même pas sélectionné, ses stades qui se ressemblent pas... Et jean passe.

Font chier avec leur FIFA 2007 beta chez EA.

En plus, ils nous filent un vague aperçu des améliorations, et rien d'autre. Attendez, je m'en fous pas mal d'avoir 600 clubs de Nationale, vu que là c'est World Cup Of The Best style... Mais bon, du jeu, des nouveautés de gameplay, des joueurs bien modélisés (quoique là ça va), de la foule dense et vive (quoique là ça va toujours pas, voir c'est toujours tout plat), ça aurait été pas mal, nan ?

Attend 2 secondes, y'a pas Ribéry ?

Mais c'est génial ce jeu... J'en achète 24 palettes...